“Camarade Vasili !” lança tout excité un adjoint de Vasilev en déboulant dans son bureau à l’angle du 3ème étage de la criminelle. “Chef, on a 2 très bonnes nouvelles mais pas les réponses aux questions qu’elles posent …”
Vasilev le regard…ait, incrédule, suspendu à sa pipe noire, la préférée de sa collection. “Vas-y, je t’écoute” dit-il.
“Eh bien, le type porte, ou plutôt portait une perruque mais elle reste introuvable”.
“Ok pour la première, poursuit !”.
“La 2ème est une piste potentielle mais la suivre ne va pas être aisé …”.
“Pourquoi ?” s’enquit Vasilev la pipe en main.
“Attend, d’abord l’info : le type était en Suisse récemment. On a trouvé des tickets d’un restauroute et un reçu de bancomat !” poursuivi Pavlof.
“Et qu’est-ce qui te fait dire que la piste va être difficile à suivre ? Tu sais où se trouve la Suisse non ?”, demanda Vasili un peu agacé.
“Le retrait d’argent, ils sont frileux sur ce sujet à moins que tu n’aies des bonnes relations ?”
L’inspecteur était pensif, puis son visage s’illumina et il s’exclama : “Oui, j’en ai !”.